• Le Bhoutan

    Aujourd'hui j'aimerais vous présenter un pays assez mal connu mais très intéressant, le Bhoutan.
    Il se trouve entre l'Inde et le Tibet  et est traversé par l'Himalaya.

    La particularité de Bhoutan est que le roi donne beaucoup d'importance au fait que la population soit heureuse. Il a donc instauré le BNB, le bonheur national brut, car il ne veut pas se baser sur le PIB pour "mesurer" le niveau de vie.
    Le BNB se base sur les règles du bouddhisme. L'évaluation du BNB comporte 72 critères et les piliers principaux sont les suivants:

    • croissance et développement économiques
    • conservation et promotion de la culture bhoutanaise
    • sauvegarde de l'environnement et utilisation durable des ressources
    • gouvernance responsable

    Le Bhoutan est un pays qui fait très attention à l'environnement. On y enseigne le respect de la nature dès le primaire. Il y a beaucoup d'éspèces d'animaux et de plantes rares comme par exemple 770 éspèces d'oiseaux différentes, le mouton bleu, le léopard des neiges et des plantes médicinales. Dans la Constitution, il est même écrit que les forêts devaient recouvrir 60% du pays.

    Le pays veut préserver sa culture et encourage donc la population à porter les vêtements traditionels. Il n'y a que peu de voitures et le seul feu de circulation qu'il y avait a été enlevé après la demande des habitants. Le tabac a aussi été interdit il n'y a pas longtemps.

    Le nombre de touristes y est limité. Quelqu'un qui veut y aller doit payer 200 dollar par jour. Le prix comprend l'hôtel, les repas et un guide.

    Tout cela fait que le Bhoutan reste un pays très authentique !

    Mais bien sûr, tout n'est pas rose. Le pays veut protéger la culture bhoutanaise, mais il faut savoir que des Népalais y vivent aussi. Dans le temps, le Bhoutan avait besoin de travailleurs pour défricher les régions du sud et des Népalais sont donc venus pour aider. Ils avaient obtenu le statut de citoyen en 1958. En 1985, l'Etat a redéfinit les critères d'obtention du statut de citoyen et certain Népalais ont donc perdu leur statut. De plus, le dzongkha, c'est-à-dire la langue bhoutanaise leur est imposé. Les Népalais n'ont pas le droit de pratiquer leur religion qui est l'hindouisme. Les livres népalais sont brûlés et les écoles sont fermés, tout comme les temples hindous.

    Le "Bonheur national brut" est donc une bonne idée, mais il est difficile de toujours appliquer cette philosophie. Protéger la culture, oui, mais laquelle ?
    Le BNB est sûrement déjà plus juste que le PIB, dans le sens qu'il n'y a pas que l'argent qui compte pour les gens. Les conditions de vie etc sont aussi importantes. Mais ce n'est pas encore la solution optimale.

    Sources:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bhoutan
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bonheur_national_brut
    http://www.leparisien.fr/une/au-bhoutan-le-bonheur-national-brut-remplace-le-pib-10-09-2011-1600875.php
    http://www.lalibre.be/actu/international/article/197950/le-bhoutan-1er-pays-a-interdire-la-vente-de-tabac.html
    http://aujourdhuilemonde.blogspot.com/2010/06/le-bhoutan-tente-de-vivre-au-rythme-du.html
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/27/le-bhoutan-le-royaume-du-bonheur_1578051_3232.html
    http://voyageinde.org/bhoutan/

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :