• La conscience chez les animaux

    L'autre jour, je me demandais si les animaux (hors humains) étaient conscient, c'est-à-dire conscient qu'ils vivent. Est-ce qu'ils savent qu'ils vivent ou est-ce qu'ils vivent juste d'après leur instinct ?

    J'ai trouvé sur un forum ce message que je trouve assez intéressant:

    "Les animaux munis d'un système nerveux central, contrairement aux plantes et bactéries par exemple, sont éveillés, le monde existe pour eux et il a un sens (il est valorisé), ils possèdent un "Soi" auquel ramener leur expérience => ils sont conscient au sens de "awareness".
    Parmi les animaux, l'Homme a développé sur cette base là une conscience de haut niveau, dite réflexive et qui lui est propre, qui permet d'élaborer une subjectivité, une conscience de soi comme "je", une conscience autobiographique (savoir qui on est et sa propre histoire). Seuls les humains sont conscient au sens de "consciousness"."

    Je pense que les animaux ont des sentiments tout comme nous, mais je pense que c'est leur instinct qui leur dicte ce qu'ils font. Si ça n'avait pas été le cas, n'auraient-ils pas essayer d'évoluer ?
    L'humain par exemple aurait pu se limiter à chasser et se reproduire mais il ne l'a pas fait...
    Bref, dites moi ce que vous en pensez !

     

    http://www.one-voice.fr/sentience/sentience-des-animaux-sensibilite-et-conscience-des-animaux-sauvages/
    http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/sentience-des-animaux-sensibilite-et-conscience-des-animaux-de-ferme/
    http://forums.futura-sciences.com/debats-scientifiques/134658-animaux-ont-une-conscience-2.html


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Août 2012 à 17:38

    C'est très intéressant comme question !

    Personnellement, oui, je pense que les animaux sont "conscients", et que certains peuvent très bien ne pas obéir uniquement à leurs instincts :-).
    Par contre, tout comme dans ta citation, je ne pense pas qu'il s'agisse tout à fait du même type de conscience que les humains (la fameuse "conscience réflexive", avec des raisonnements qui peuvent être parfois très sophistiqués, et des interrogations élaborées (la fameuse question de « Qui suis-je ? » par exemple).
    En philosophie, c'est ce qui distingue l'homme de l'animal je crois ^^.

    De mon point de vue, les animaux sont évidemment conscients d'eux-mêmes ; il n'y a qu'à observer leur apprentissages.
    Le chiot qui se brûle la truffe (le pauvre !) sur la vitre d'un four brûlant (je prends le premier exemple qui me vient à l'esprit ^^') ne réitèrera pas l'expérience, car il aura fait l'association four = douleur.
    On peut être d'accord que ça ne relève pas spécialement de l'instinct, mais davantage de ses capacités cognitives et de sa mémoire. En plus que cela nous revèle de sa part une certaine conscience de lui-même.
    Tout comme un jeune enfant en fait, puisqu'un chien aurait des capacités intellectuelles équivalentes à celles d'un enfant de 2 ans :-).
    Dans le même style, un chat peut apprendre à ouvrir les portes rien qu'en regardant les humains. S'il sait qu'il y a de la nourriture derrière la porte, il est capable de faire le raisonnement (simple) suivant : ouverture de la porte -> accès à la nourriture. Peut-être que le fait de chercher la nourriture relève bien de l'instinct, mais le raisonnement, lui, de « un humain ouvre une porte de telle manière -> j'essaie de reproduire ce mouvement pour aboutir à l'ouverture de la même porte », puis l'application de ce mouvement dans une autre situation (accès à la nourriture par une autre porte), je trouve ça plus élaboré que le simple suivi d'un instinct ;-).

    D'ailleurs, si ça t'intéresse, dans le magazine National Géographic HS n°12 d'en ce moment (consacré aux chiens et les chats), il y a un reportage de quelques pages sur les recherches menées depuis les années 1990 sur les capacités d'apprentissage et les capacités cognitives de ces deux animaux de compagnie :-).
    En effet, l'instinct et l'intellect de ceux-ci auraient évolué d'une certaine manière depuis qu'ils côtoient l'Homme.

    Quant à l'évolution des animaux, ce n'est pas parce que nous sommes des humains capables de nous poser des questions et d'y trouver des réponses sophistiquées, que nous sommes un "must" pour l'évolution, une espèce d'idéal à atteindre une fois qu'une espèce serait sur le point d'arriver à son stade final d' "évolution", loiiiin de là :-).
    L' « évolution », d'un point de vue scientifique, tel qu'on l'aborde de nos jours (à la fac ^^), c'est l'adaptation d'une espèce à son milieu, et ses éventuelles capacités d'adaptation aux variations du milieu. Ça s'arrête là :-).
    Le concept qui serait « l'Homme est plus évolué que l'animal (ou le végétal ^^), parce qu'il est capable de réfléchir sur des sujets plus compliqués » n'a absolument plus aucune valeur d'un point de vue scientifique ^^ (combien de fois notre professeur de biologie cellulaire nous l'a répété ^^'...).
    Du point de vue de l'évolution telle qu'on la connaît désormais, ca n'a juste pas de sens. Nous ne sommes pas forcément plus évolués qu'une bactérie, nous avons évolué différemment en fonction de nos milieux respectifs :-).
    Je dirais même que ce n'est qu'un reliquat des religions, qui nous ont rabâché pendant des siècles qu'un être divin nous avait servi des subalternes (les animaux, les végétaux, le reste...) sur un plateau, pour qu'on en dispose à notre guise. (sans vouloir dériver sur le sujet de la religion, ni vexer/froisser personne j'espère... ).

    Je ne sais pas si je suis claire, mais ce n'est pas l'évolution qui a fait de nous des individus tordus () qui sont capables de réfléchir à un tel point ^^. C'est un hasard (et sans vouloir sembler trop dogmatique, nous ne sommes finalement qu'un hasard de l'évolution, et non une finalité de celle-ci ^^).
    Pour faire simple, il n'y a pas qu'une seule manière d'évoluer ; le degré d'évolution d'une espèce, c'est la manière dont elle parvient à s'adapter à un milieu et à ses variations, et l'Homme n'est pas un modèle "idéal" d'évolution que toute espèce atteindrait un jour. C'est peut-être pourquoi les animaux n'auraient pas adopté une manière d'être "conscients" plus proche de la nôtre.

    Après, peut-être que j'ai mal interprêté ton propos au sujet de l'évolution des animaux, auquel cas je suis désolée ^^'.
    Enfin, bref, voilà comment, à titre personnel (je ne détiens pas de Vérité universelle ) je vois les choses :-).

    2
    Dimanche 12 Août 2012 à 17:42

    Oooh, je suis vraiment désolééééééée du pavé que je t'ai infligé  ! Vraiment désolée ....

    3
    Soo-yun Profil de Soo-yun
    Dimanche 12 Août 2012 à 22:56

    t'inquiète, je trouve ton message très intéressant ! Surtout que tu t'y connais bien mieux que moi en biologie^^ moi et la biologie...on n'est pas vraiment amis^^

    Je ne voulais pas dire que les hommes étaient supérieurs aux animaux parce qu'ils "évoluaient", je me demandais plutôt pourquoi l'homme avait évolué dans un tout autre sens que les animaux et je me demandais si ce n'était pas à cause de cette conscience un peu différente. C'est peut-être juste du hasard comme tu dis !

    Je suis d'accord pour dire qu'on n'est pas un must pour la nature, au contraire d'ailleurs...--"
    On n'est qu'un tas de cellules comme tous les autres animaux,plantes,...sauf qu'on fout plus le bordel que les autres dans la nature...

    En tout cas merci pour ton message ! c'est bien de voir différents points de vue =)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :